Les candidats «endavant ! » ont présenté leurs candidatures/ Los candidats « endavant » qu’an presentat las lors candidaturas

Les candidates et les candidats «endavant ! » ont présenté leurs candidatures dans les diverses préfectures. Les déclarations sont aujourd’hui closes et la campagne commence.

Écologie, démocratie et territoires : la décentralisation est indispensable pour le climat, pour moins d’inégalités, pour le vivre-ensemble, pour les libertés.

Tous les partis disent qu’ils font le choix de l’écologie et du climat. Mais comment peut-on faire de l’écologie avec un centralisme forcené tel que celui que nous connaissons depuis des décennies et qui ne cesse de se renforcer.

Les candidats de « endavant ! » aussi fait le choix de promouvoir les valeurs de démocratie, c’est à dire de rapprocher le lieu de décision des citoyens.

Les candidats de « endavant ! » ont fait le choix de l’écologie et de la décentralisation du pouvoir. Les décisions sont plus appropriées au terrain, plus justes quand elles sont prises au plus près.

Diversité biologique et diversité culturelle sont liées ; diversité biologique et diversité linguistique vont de pair. Les deux combats ne peuvent pas être séparés.

Deux années de pandémie nous ont appris que les décisions prises par une poignée de gens, à Paris, ne sont pas efficaces.

Nous avons fait le choix de dire haut et fort que les inégalités territoriales viennent s’ajouter à des inégalités sociales déjà insupportables.

Nous avons fait le choix de dire que les questions de santé, d’éducation, de pouvoir d’achat ne peuvent plus se régler dans des cercles fermés à Paris et que procéder ainsi ne mène qu’a de nouvelles fractures sociales.

Nous avons fait le choix de présenter des candidats qui n’ont pas fait l’objet de négociations parisiennes.

Démocratie, écologie et territoire : ce sont les trois mots qui guident cette campagne.

Nous avons fait le choix d’être une force politique alternative avec tous les candidats de Régions & Peuples Solidaires sur l’ensemble de l’hexagone : occitans, basques, bretons, corses, catalans, savoisiens.

32 candidats pour porter une parole occitane aux élections législatives

32 candidats per portar ua paraula occitana a las eleccions legislativas (texte français plus bas)

32 candidats occitanistas que’s presentan a l’eleccion legislativa deu 12 de junh

Que hèn partida de la centena de candidats presentats peus diferents partits de Regions e Pòbles Solidaris.

Los candidats occitanistas que son presents en totas las regions. Que n’i a en Provença, Lemosin, Lengadòc, Bearn, Bigòrra, Lanas, Peirigòrd, Auvèrnha, Velai.

Que son 16 hemnas e 16 òmis de tot atge, de 19 ans a 75 ans.

Totas e tots qu’an decidit de har possibla ua paraula diferenta a aquesta eleccion legislativa.

Lo lor programa qu’ei la declinason occitana de las ideas portadas peus partits de Regions e Pòbles Solidaris.

Mentavem que los candidats occitanistas que son d’origina divèrsas. De que n’i a qui son sòcis d’un partit politic occitanista e d’autes qui n’an pas nada carta.

Qu’ei la volontat de crear un movement larg mes dab las ideas claras sus los tèmas màgers qui son :

  • la question de la descentralizacion
  •  la necessitat de promòver la lenga e la cultura occitana
  • la luta pertocant lo cambiament climatic
  • la reparticion de las riquessas
  •  lo dret de víver dignament au país
  • e tot çò qui pertòca la democracia e las libertats fondamentaus qui son miaçadas.  

32 candidats occitanistes se présentent à l’élection législative du 12 juin prochain.

Ils font partie de la centaine de candidats présentés par les différentes composantes de la fédération Région & Peuples Solidaires (bretons, catalans, corses, alsaciens, savoisiens, basques).

Les candidats occitans seront présents dans toutes les régions : Provence, Limousin, Auvergne, Languedoc, Bearn, Bigòrre, Landes, Velay.

Ce sont 16 femmes et 16 hommes de tout âge (de 19 à 75ans) venus d’horizons différents. Certains membres d’un partit politique occitan, d’autres non.

C’est la volonté de créer un mouvement large avec des idées claires sur les sujets importants :

—La question de le décentralisation

—la promotion de la langue et de la culture occitane

  • La lutte contre le changement climatique
  • La juste repartition des richesses
  • Le droit de vivre et de travailler dignement au pays
  • Et tout ce qui touche à la démocratie ainsi qu’aux libertés fondamentales aujourd’hui menacées.

Endavant !