Que dèishi l’Ofici Public de la Lenga Occitana / Je quitte l’OPLO

Publié le Mis à jour le

David:Guilhèm
Qu’avem tribalhat, Guilhèm Latrubesse e jo, l’un elegit de Miègjorn-Oirenèus e l’aute d’Aquitània,amassa, entà har que las duas regions s’acòrden sus la creacion de l’Ofici Public de la Lenga Occitana. La mesa en plaça d’un organisme interregionau encargat de miar ua politica lingüistica publica en favor de l’occitan qu’èra ua demanda anciana de l’occitanisme.

Aqueste matin, a Tolosa, se debanava la segonda amassada generau de l’Ofici Public de la Lenga Occitana.

Ce n’était pas pour moi une réunion comme les autres.N’étant plus élu à la Region Aquitaine j’ai passé la présidence de l’OPLO à la nouvelle équipe

N’èra pas ua amassada com las autas. Non soi pas mei elegit regionau donc qu’èi passat la presidéncia a ua elegida navèra de la Region Aquitània-Lemosin-Peitau Charantas.

Charline Claveau-Abbadie qu’a pres la soas foncions aquete matin acompanhada a la vice-presidéncia per Patric Roux, elegit de la Region Lengadòc-Rosselhon-Miègjorn-Pirenèus, e per la rectora de l’Academia de Tolosa, qui representa tanben lo rector de Bordèu e donc l’Estat.

Que dèishi donc aquera presidéncia un còp complit çò de prometut a saber la mesa en plaça d’un organisme public qui averà per sola e unica mira, per sol e unic tribalh, la promocion de la lenga occitana.

Que publiqui ací las paraulas qui estón las mias abans de deishar lo sièti de la presidéncia de l’OPLO e de desirar bon vent a’us qui son adara a la barra.

« Nous allons procéder dans quelques instants à l’élection d’un nouveau président ou d’une nouvelle présidente pour l’Ofici Public de la Lenga Occitana.

Avant cela je souhaitais vous dire que j’ai été très fier d’avoir participé au travail collectif de mise en place de cet outil totalement nouveau.

C’est un outil de politique linguistique publique. Cela fait de la langue occitane un véritable objet politique, au sens noble du mot. Que la langue soit devenu un objet politique ce n’est certes pas nouveau. Toute langue est un objet politique. Mais que deux régions décident de mettre en place un outil commun pour promouvoir l’occitan qu’elles ont en commun, c’est nouveau ; et que l’Etat s’y associe rend la chose plus nouvelle encore .

Prévu au départ pour travailler sur un espace plus réduit, par le jeu des fusions de régions nous avons aujourd’hui un OPLO qui doit travailler sur un espace qui compte presque 10 millions d’habitants concernés par la langue occitane.

Les priorités du travail qui est à faire, elle sont inscrites dans les statuts de l’OPLO. Il s’agit de faire en sorte que la langue occitane vive, se développe, que des locuteurs plus jeunes puissent être formés, que l’on mette en place des outils de transmission.

Parmi les chantiers à venir il y a le travail à réaliser avec l’Education Nationale afin de disposer de nouvelles conventions pour développer l’enseignement de l’occitan et en occitan. Je n’oublie pas en ce domaine un autre partenaire qui est Calandreta. Puis il y a le chantier de l’audiovisuel, des médias en général sans compter la travail à faire avec l’ensemble de la société pour assurer une meilleure présence publique de la langue.

Ces priorités n’ont rien de nouveau. Il y a bien longtemps que le mouvement associatif, que des groupes, des professionnels, dans nos territoires travaillent au quotidien en faveur de l’occitan. C’est grâce à eux que les pouvoirs publics commencent à réagir. Sans ces lanceurs d’alerte, actifs sur le terrain depuis des décennies, il est sûr que nous ne serions pas là.

Il conviendra de travailler avec eux, de s’appuyer sur leur expérience et leur expertise. Il conviendra de soutenir le mouvement associatif et les professionnels qui aujourd’hui travaillent en faveur de l’occitan.
Mais une politique publique c’est un engagement pris par les pouvoirs publics. Cela montre que le institutions qui représentent les citoyens prennent leur part de responsabilité. La nouveauté c’est d’avoir aujourd’hui autour de la tables des élus régionaux et des représentants de l’Etat. Il conviendra sans doute de réfléchir à la façon d’associer, d’une façon ou d’une autre, les autres collectivités qui mènent ou qui souhaiteraient mener une politique en faveur de la langue.

Puis il y a les autres partenaires que l’on peut et doit trouver dans le monde professionnel, économique.

Je n’évacue pas la question des moyens. L’OPLO devra travailler pour disposer de plus de moyens budgétaires et humains. L’espace qui le concerne est immense. C’est la première fois qu’un tel outil est créé. C’est un beau défi.

Atau donc que soi urós de deishar la plaça en saber que l’utís qui deu méter en plaça ua politica en favor de l’occitan ei en estat de foncionar.

L’OPLO que servirà segur a ajudar los actors qui tribalhan en favor de la lenga occitana a progressar en s’amassar, en se pausar questions navèras.

Vos tanben, qui representatz las Regions et l’Estat, que seratz acarats a questions navèras e projèctes qui non son pas jamei estats miats dinc adara.

Que’vs desiri de tribalhar dab eficacitat e estrambòrd, en aver en cap finalament, qu’avètz aquera escadença de tribalhar sus un sol territòri qui ei la lenga occitana. E d’autes mots que poderem díser « lo men país qu’ei la lenga ». Lo país de l’OPLO qu’ei la lenga occitana.

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Que dèishi l’Ofici Public de la Lenga Occitana / Je quitte l’OPLO »

    javier5259 a dit:
    22 mars 2016 à 16 h 55 min

    Benvolut amic:
    T’arregraïsqui eth tòn eficaç trabalh en defensa dera lengua occitana pendent toti aguesti ans.
    Encara m’en brembi d’ua memorable actuacion tua en Passeg dera Libertat, en Vielha, damb eth tòn grop « Los de Nadau », hè ja quauqui ans.
    Te desiri çò de melhor entàs tòns naui projèctes.
    Ua forta abraçada,

    Javier Santamaria

      David Grosclaude a répondu:
      22 mars 2016 à 20 h 09 min

      mercés a tu tanben e au plaser de’ns véder un d’aquestes dias en Aran o endacòm mei
      Amistats

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s