Claudi Alranc : a prepaus de la pretenduda descentralizacion culturau A propos de la prétendue décentralisation culturelle

Publié le Mis à jour le

A véder sus  ÒCtele /  A voir sur Òctele

Un extrèit deu D’Oc Show enregistrat lo 28 d’abriu suu tèma de mai de 68. Las causas n’an pas cambiat en cinquanta ans sus la question de la cultura e deu desequilibri enter París e las regions. Tostemps lo centralisme ; e segon Claudi Alranc dab la complicitat deus notables de noste !

Un extrait du D’Oc Show enregistré le 26 avril sur le thème de mai 68.

Le centralisme culturel est toujours vivant , plus que jamais. Et pour Claude Alranq, homme de théâtre, c’est avec la complicité de nos notables que le système continue à prospérer .

A voir sur Octele

Publicités

Une réflexion au sujet de « Claudi Alranc : a prepaus de la pretenduda descentralizacion culturau A propos de la prétendue décentralisation culturelle »

    MARUEJOULS a dit:
    10 mai 2018 à 12 h 54 min

    revenir sur mai 1968,faire le bilan de l ‘ossuaire:lier décolonisation ,libération de la femme et des moeurs ,libérer la parole,dénoncer cette décentralisation,declarer la fin de l ‘histoire avec la colère de claudi alranq. la culture occitane,dévaluée,méprisée,mérite mieux que les moyens indigents donnés par l ‘etat,pour apaiser ces fièvres de printemps:ce qui est politique en effet c est que l ‘occitan parle ,gère « sus affars » à l ‘heure de l europe technocratique et de la mondialisation; du mythe de la fin de l ‘histoire au retour de l ‘epopée occitane et ses mythes;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s