La Region Aquitaine et la signalétique bilingue des gares

Publié le

Quelques personnes contestent le fait que l’on mette des panneaux bilingues dans les gares d’Aquitaine. C’est le cas a Coarrasa de Nai / Coarraze Nay. Quelques opposants disent que NAI n’est pas la langue du territoire. C’est faux, et c’est aussi et surtout dans cette graphie que les enfants de l’école bilingue de Coarraze/ Coarrasa apprenent à écrire (comme d’ailleurs ceux de toutes les écoles bilingues et de toutes les calandretas).

Que voulez vous, je ne peux m’empêcher de penser que l’avenir de la langue est assuré par ceux qui ont aujourd’hui moins de vingt ans ! Quant au reste tout est dit dans le communiqué de presse que je publie ici. Il reste, à chacun de vous, à envoyer un petit mot à la rédaction du journal La République des Pyrénées, pour dire que vous êtes de ceux qui s’intéressent à l’avenir de l’occitan et que vous approuvez ces panneaux bilingues.

gara de Coarrasa de Nai

La Région Aquitaine a en charge les gares TER et a décidé d’écrire les noms des communes dans la langue du territoire ; donc pour le Béarn, l’occitan du Béarn ou pour ceux qui préfèrent, le béarnais. Ecrire que le nom de la gare a été “ remis en béarnais  » lors d’une manifestation est un non-sens. Coarrasa de Nai c’est du Béarnais.
La Region Aquitaine a fait appel aux meilleurs spécialistes de la langue afin de définir la graphie des noms de lieux du territoire régional. Pour des raisons linguistiques et historiques c’est la graphie NAI qui a été choisie dans le cas qui nous intéresse.
Un élu comme moi n’est pas un linguiste. Des élus, à l’heure de prendre une décision, dans quelque domaine que ce soit, s’entourent des compétences nécessaires. Nous l’avons fait.
Je rappelle aussi que l’argument qui consiste à prétendre que l’on ne respecterait pas la  » langue béarnaise » est nul et non avenu. La Région a participé à la mise en place, en relation avec le département et l’Education Nationale, de nombreuses écoles bilingues, comme c’est la cas à Coarrasa de Nai/ Coarraze-Nay. Et dans ces écoles on y enseigne la graphie qui a été choisie par la Région afin d’écrire les panneaux des gares. Les enfants qui apprennent notre langue la respectent et assurent son avenir. Et l’avenir de la langue est notre souci premier. Mettre en place une signalétique bilingue, c’est montrer à ces jeunes que la langue qu’ils apprennent à l’école est digne de considération dans les lieux publics.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s