Tresau dia / troisième jour

Publié le Mis à jour le

Lo sostien qui manifestatz que m’ajudan. Mercés a tots los qui’s chepican per la mea santat. Peu moment tot va plan .

Tresau dia / troisième jour

Les soutiens affluent et j’en suis très heureux. Beaucoup de gens qui laissent des messages pour dire leur sentiment que le mépris souvent affiché face à la question de la langue est devenu intolérable.

Il y a aussi de plus en plus de soutien d’élus de bords divers. Cela prouve que ce n’est pas une question partisane. Cela devrait faire penser aux responsables parisiens que la question doit être traitée au plus vite.

Je sais que des initiatives se prennent un peu partout. Je remercie tous ceux qui en sont à l’origine ou qui vont y participer.

Prenez des photos, envoyez les nous, partagez-les.

Il faudrait aussi que la presse parisienne, les télévisions parisiennes et les radios lisent et écoutent ce qui se passe ailleurs que sur le kilomètre carré qui les intéresse au quotidien. Envoyez l’information, faites leur partager votre « n’i a pro d’estar mespresats ! ».

On voit ainsi que pour que le centre s’intéresse un peu à ce qu’il appelle avec…(mesprètz ?) condescendance « La Province » il lui faut plusieurs jours. Et encore s’ils acceptent de s’y intéresser. Je comprends mieux que la question de l’Office Public de la Langue Occitane mette tant de temps à intéresser des cabinets ministériels.

Alors aidons-les à sortir de leur enfermement. Aidons-les à s’ouvrir un peu à ce qui se passe en dehors.

J’apprends que l’assemblée régional de Provence (PACA) debattait ce matin de la prise en compte de notre langue dans les Contrats de Plan Etat-Région. Hervé Guerrera mon collègue , avec le soutien demon autre collègue A.M Hautant s’est exprimé en ces termes : « Et c’est au nom des droits dus à cette même langue que notre collègue David Grosclaude, conseiller régional d’Aquitaine, a entamé une grève de la faim. Une grève pour que l’Office Public de la Langue Occitane voit officiellement le jour, pour que ne disparaisse pas cette langue historique de France.».Que’n sian arremerciats.

J’apprends aussi par ma collègue élu à l’Assemblée de Corse, Fabiana Giovannini, qu’une motion devrait être présentée aux élus de Corse pour soutenir notre demande de création rapide de l’Office Public de la Langue Occitane.

Deputats

Qu’èi recebut numerós còps de telefònes de collègas elegits. Los deputats qui m’an aperat qu’an prometut de’s virar dirèctament de cap au prumèr ministre. Que i aurà donc letras e intervencions qui seràn hèitas lèu de cap a M.Valls.

Lo grop d’estudis parlamentaris sus las lengas regionaus.que s’activa segon çùo que m’an dit Paul Molac, Martine Faure e Martine Lignières-Cassou.

Que podetz anar véder en la rubrica « sostens » deu men blòg la lista deus elegits qui an reagit. Qu’ei actualizada regularament.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Tresau dia / troisième jour »

    CAPDECOMME a dit:
    29 mai 2015 à 9 h 55 min

    David te seguissèm, mas per jo n’i a pas que la lenga en jòc i a la nòstra CULTURA la gastronomia, l’arquitectura, la faiçon de dira, de pensar, d’estre, etc vertat que la lenga dins tot aquò es al centra !!
    à lèu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s