CINCAU DIA / CINQUIEME JOUR ( Article bilingue)

Publié le Mis à jour le

(version francesa mei baish, version française plus bas)

Caras amigas

Cars amics

Adara que comença lo cincau dia de la grèva de la hami qui comencèi dimèrcs passat. Que soi tostemps installat au Conselh Regionau d’Aquitània.

Fòto dab Lògo

Peu moment la santa que va. Que bevi çò qui cau. Qu’ajusti un pauc de sau entà seguir los conselhs de Jean Lassalle qui a explicat dens la premsa bearnesa qu’èra solidari de la mea accion.

Que serà un dimenge tranquille. Qu’aurèi quauques visitas e sustot lo sostien e la preséncia deus mens. Que hè ben d’aver au ras de jo la mea companha qui partatja aquera accion, qui’m sostien e qui’n supòrta las consequéncias.

Doman qu’aurèi lo hilh qui com los sos dus hrairs estón ensenhats entà saber çò que dignitat e vòu díser. E puish la mea mair qui era tanben partatja lo combat e qui s’aucupa de çò qui’m preocupa tanben …a saber lo men casau e los legumes qui plantèi abans de m’installar ací. E òc ! Que cau plan de quan en quan saber aucupà’s deu son casau…

Aquò dit que soi interrogat per monde qui’m demandan quinas accions e deven miar. Que’us disi que cau har brut en los mèdias e los hialats sociaus. Mes que n’i a qui cèrcan proposicions mei. Que’n haram per las òras qui vienen.

En aténder qu’avem decidit de non pas mantiéner lo rassemblament de doman, diluns a 11 òras devant lo Conselh Regionau. Que pensam que vau mei prepausar ua mobilizacion tà dimèrcs qui marcarà la prumèra setmana. Se non i a pas nada responsa concreta de l’Estat que’vs demandarèi de m’ajudar per accions simplas, simbolicas e de segur tostemps pacificas.

Qu’èm indignats e donc que nse sentim mespresats. N’accèpti pas que l’Estat entrave lo tribalh d’aqueths qui an decidit d’obrar entà la lenga occitana. Que cau respectar la decision de duas assembladas democraticament elegidas.

Lo nombre d’elegits qui sostienen l’accion que s’alonga. Que pròva que l’indignacion que va au delà de las sensibilitats politicas deus uns e deus autes.

Qu’èi trobat beròi e plan trobada la formula resumida en un tablèu on se mèclan los mots « promessa » « pro » e « mespresats ». Non coneishi pas l’autor mes qu’ei plan trobat.

Lo resumit qu’ei simple :

PROMESSA

PRO mespresats

PRO d’estar MESPRESATS .

Bon dia a totas e a tots e contunhatz de har circular l’informacion.

E mercés enqüèra per lo vòste sostien.

Chères amies

Chers amis

Aujourd’hui j’entame mon cinquième jour de grève de la faim que j’ai commencée mercredi dernier. Je suis toujours installé au Conseil Régional d’Aquitaine. Pour le moment ma santé est bonne. Je bois ce qu’il faut ( en ajoutant un peu de sel pour suivre les conseils de Jean Lassalle qui m’a donné son soutien dans la presse) et je marche un peu.

Ce sera un dimanche tranquille avec la visite de mes proches, ma compagne qui partage les inconvénients de cette action et me soutient, un de mes fils qui partage aussi tout cela avec ses frères. Et puis il y a ma mère qui me soutient par téléphone et …en s’occupant de mon jardin qui a soif.

Cela dit, je suis interrogé par beaucoup de gens qui veulent savoir comment m’aider et quelles actions ils peuvent mener. Je leur dis de continuer à faire du bruit dans les médias et les réseaux sociaux. Mais nous cherchons des idées et nous vous ferons des propositions dans les heures qui viennent.

En attendant nous avons décidé de ne pas maintenir le rassemblement de demain lundi à 11 h devant le Conseil Régional. Nous pensons que ce sera mieux de proposer une mobilisation pour mercredi qui marquera la première semaine de la grève de la faim. S’il n’y a aucune réponse concrète de l’État je vous demanderai de m’aider par des actions simples, symboliques et toujours pacifiques.

Nous sommes indignés, donc nous nous sentons méprisés. Comme vous je n’accepte pas que l’État mette des obstacles au travail de ceux qui ont décidé de travailler en faveur de notre langue. IL faut respecter les décisions unanimes de deux assemblées démocratiquement élues.

La liste des élus qui soutiennent s’allonge. Cela prouve que l’indignation va au delà des sensibilités politiques des uns et des autres.

Merci encore à toutes et à tous pour votre soutien

Advertisements

Une réflexion au sujet de « CINCAU DIA / CINQUIEME JOUR ( Article bilingue) »

    […] du gose greban Dàvid Grosclaude militante eta politikari okzitandarrak. Blog pertsonalean "Cincau dia / Cinquième jour" (bostgarren eguna) postan azaldu du okzitanieraz eta frantsesez nola daraman […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s