Publié le

La lista « faisons ensemble » qu’ei estada presentada ger a Bordèu. Que serà presenta sus l’ensemble de la ragion Aquitània, Lemosin, Peitau-Charanta.

Que i aurà occitanistas presents en las diferentas listas deus departaments . Que’n serèi. E lo prumèr comunicat de la lista qu’ei entà aperar a las manifestacions de dissabte.

IMGP4019

La Liste « Faisons ensemble » a été présentée hier à Bordeaux. J’en serai avec d’autres occitanistes, sur la region Aquitaine, Limousin,Poitou-Charentes. Le premier communiqué de campagne est pour appeler à la manifestation de Montpellier et de Bayonne.

Le respect de la diversité linguistique et culturelle est indispensable à la démocratie 

« Faisons ensemble»  soutient les manifestations en faveur des langues régionales qui se déroulent ce samedi 24 octobre

Marie Bové 

Joseph Bouisson 

David Grosclaude 

Samedi prochain, 24 octobre, des milliers de personnes se retrouveront à Montpellier pour manifester en faveur de la langue occitane et à Bayonne en faveur de la langue basque. Des manifestations  identiques se dérouleront en Bretagne et en Alsace. 

La liste « Faisons ensemble » avec Marie Bové et Joseph Boussion appelle à participer à ces manifestations qui réclament un statut pour les langues dites régionales. 

Les manifestants qui partiront  du Limousin et du Périgord, du Béarn, des Landes et de toute l’Aquitaine pour Montpellier seront nombreux. Ils seront aussi nombreux à Bayonne. Tous demandent la mise en place d’une véritable politique de développement des langues dites régionales et diront leur ras-le-bol de voir les parlementaires et les gouvernements  tergiverser. Voilà des années que la Charte européenne des langues régionales et minoritaires devrait être ratifiée. Il existe encore des blocages. Voilà des années qu’une loi devrait permettre aux langues dites régionales d’être reconnues pleinement par la République, mais rien n’avance. 

« Faisons ensemble » affirme que la nouvelle Région doit s’engager plus fortement pour une politique publique en faveur de l’occitan et du basque et y mettre des moyens budgétaires plus importants. Cette politique répondra à une demande sociale et citoyenne croissante. La reconnaissance de droits pour ces langues et les cultures qu’elles portent est un facteur de dynamisme social, culturel et économique. Le reconnaissance de la diversité est un élément indispensable dans une démocratie.

20151020_104206_resized
Au premier plan, de gauche à droite Marie Bové, Joseph Boussion, qui mèneront la liste, David Grosclaude et Therèse de Boissezon élus occitanistes.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s