A propos de la République des Pyrénées de ce jour. Ma lettre à la rédaction.

Publié le

David GROSCLAUDEDavid GROSCLAUDE
Candidat sur la troisième circonscription
des Pyrénées-Atlantiques

Cher monsieur,

J’ai lu avec intérêt votre article sur la troisième circonscription. Outre l’analyse politique qui n’est faite qu’au travers des résultats de la présidentielle, je constate que, concernant les enjeux vous restez très « politiquement correct ».
Les sujets que j’ai évoqués durant la campagne ( et dont vous avez parlé au travers de quelques brefs échos) ne semblent pas être  des enjeux pour l’avenir selon ce que vous écrivez.
Rien sur les transports (LGV ou prolongement de cette politique) , rien sur la question de la transparence en matière de pollution sur le bassin de Lacq alors que nous y avons une concentration de sites plus que sensibles hors du commun. L’emploi ne pourra se développer que dans le cadre d’une vision rénovée, moderne de l’information et de la concertation.
Il est vrai que les sujets que j’ai évoqués ne sont pas abordés par les autres candidats, en tous cas pas par ceux que vous considérez comme le trio de tête. Il restent dans un silence gêné qui de mon point de vue en dit long. C’est bien le culte du silence que j’ai dénoncé et que d’autres dénoncent aussi, particulièrement dans le monde associatif.
Vous pourriez, sans prendre position, poser un certain nombre de questions.
Je crois que tout cela montre que la relation du politique avec les citoyens ne change pas beaucoup. On reste entre soi, et on évite d’informer le « populo » qui ne comprend rien aux vrais problèmes. Sans avoir la prétention de vous donner des leçons sur le rôle de la presse, il me semble qu’il serait bien venu que vous portiez votre pierre à la mise en place de cette nouvelle relation avec l’information entre industriels et citoyens. Vous y êtes à votre place.
Je me permets donc de vous renvoyer un certain nombre de mes propositions en espérant que vous mettrez ces questions dans le débat.
Quant à la question de la langue, dont vous dites que je suis un ardent défenseur, c’est vrai, c’est un sujet. Je vous invite d’ailleurs à le creuser dans la mesure où dans la circonscription il y a un nombre non négligeable d’associations et d’organismes qui travaillent dans ce domaine

Bien à vous
En ve pregar de créder a las meas salutacions bearnesas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s