La préface signée de Max Siméoni pour le livre Les mots et le bâton / Los mots e lo baston

Publié le

Max Simeoni m’a fait l’honneur d’une préface pour mon livre. Je vous en fais partager quelques extraits :
DGRO-coberta-fr-baton
« Après lecture du livre de David Grosclaude, « Les mots
et le bâton », le préfacer me paraissait inutile. Court,
dense, une narration qui coule limpide, attrayante. Mais
aussitôt j’éprouve le besoin de dire qu’il faut le lire et le
faire lire. Il rend compte de son engagement et de son
action sans relâche pour la défense de la langue et de
l’identité occitane. Le « bâton » pour le long chemin qui
reste à faire, les « mots » qu’à l’expérience il a pétris afin
de convaincre ses interlocuteurs, militants, sympathisants,
politiques, ministres ou simples curieux… le
combat d’une vie. Il nous concerne nous qui sommes en
butte au jacobinisme qui nie ou folklorise l’histoire de nos
régions, il concerne tous les citoyens conscients des
valeurs universelles de la démocratie : respect des
différences, dialogue, concessions, sans avoir jamais à se
renier.
David affirme d’emblée avec raison qu’il mène un combat
« universel » qui est enraciné dans la réalité historique
d’un territoire. Vivre sa différence permet de mieux
comprendre celle des autres avec tolérance, de dialoguer,
finalement de comprendre le fond commun
de tout être humain. On est préservé contre la loi des
vainqueurs qui imposent ses lois et les justifient au nom
de valeurs civilisatrices. S’il a gagné, il est le plus fort
mais est-il le meilleur ?
Victime, l’autocolonisé le pense, le fataliste s’incline,
l’indifférent est le plus souvent ignorant.
David est sur rails dès le départ, étudiant en sciences
politiques pour ensuite vingt-huit ans de journalisme.
Beaucoup de rencontres qui l’ont plus ou moins réjoui,
mais toujours stimulé. Le journal La Setmana durant
quinze ans, animateur de l’IEO (Institut des Études

DGRO-coberta-oc-baston
Occitanes), il est actif lors des grandes manifestations où
« l’occitanisme se réveille » (Carcassonne, Béziers,    Toulouse de 2005 à 2012) élu en 2010 conseiller régional
d’Aquitaine pour amplifier le volet institutionnel. Si la
prise de conscience est venue de la société civile, il s’agit
de faire converger et de coordonner tous les acteurs pour
l’efficacité en vue du sauvetage et de la promotion de la
langue. L’option écologique va de pair. Investir pour
préserver la vie sur la planète est de même nature que de
préserver les valeurs culturelles forgées par la longue
histoire des peuples, investir contre les comportements
prédateurs et de dominance pour plus d’humanisme. Il a
pu mesurer les résistances, les tergiversations (la danse
sur place des autorités, les promesses d’un moment, entre
autres la ridicule Charte des langues minoritaires…).
Comment ne pas être d’accord avec le fait qu’une
langue est une affaire politique, qui concerne tout le
monde, un combat contre l’injustice, que l’uniformité
n’est pas l’égalité ».

Bon de comanda

Prix/Prètz 12€ (franco de pòrt) Nom…………………………………………………Prenom…………………..

Adreça………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………

Que desiri recéber l’obratge : « los mots e lo baston » (version occitana)

Nombre d’exemplars ………

Je désire recevoir l’ouvrage : « les mots et le bâton »   (version française)

Nombre d’exemplaires ……….

Je joins un chèque de /mandi un chèc de……………….€

A l’ordi de/à l’ordre de : VISTEDIT

Enviar a / envoyer à :

VISTEDIT/ LA SETMANA B.P 50486

64238 LESCAR Cedex

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s