La letra de las ministras / la lettre des deux ministres

Publié le Mis à jour le

L’engagement des ministres de la Culture et de l’Education à propos de l’Office Public de la Langue Occitane. Letra ministrasP 1 P2

Que trobaratz ací la letra qui receboi de las duas ministras : la de la Cultura e la de l’Educacion. Qu’ei en aquesta letra qui s’engatjan a har espelir l’OPLO abans la fin de l’estiu

Qu’ei adreçada aus dus presidents de las region Aquitània e Miègjorn-Pirenèus. Que vederatz que la prumèra frasa indica plan que la question de l’avançament deu dossièr  estó pausada mantuns còps aus minsitèris e que donc la mea demanda èra justificada. Lo dossièr semblava de s’enclotar, de s’en.hangar en l’administracion parisenca .

Vous trouverez ici le courrier envoyé aux deus présidents de régions Aquitaine et Midi-Pyrénées et dont on m’a envoyé copie dès le 3 juin au soir. Elles s’engagent à ce que l’OPLO voie le jour avant la fin de l’été.

Vous remarquerez que la première phrase indique bien que les demandes concernant l’avancement du dossier ont été multiples. Il me semble donc que le dossier était en train de s’embourber quelques part dans un bureau. Donc j’ai bien fait de poser la question avec une certaine insistance.

Advertisements

2 réflexions au sujet de « La letra de las ministras / la lettre des deux ministres »

    ESCAFIT Joan-Loís a dit:
    11 juin 2015 à 21 h 45 min

    La grève de la faim est une forme d’action périlleuse qui exprime un engagement total de celui ou celle qui la mène pour la revendication qu’il porte et que les formes d’action « ordinaires » n’ont pas permis de faire aboutir. L’efficacité de cette forme d’action passe par une bonne couverture médiatique, facilitée aujourd’hui par internet, rassemblant rapidement des soutiens qui crédibilisent la pertinence de la revendication.
    Sòi uros que ton initiaciva amb los sostens qu’as recebuts aguèsse desbocat lèu lèu sus un engatjament clar de las doas ministras concernidas per la concretizacion de l’Ofici Publc de la Lenga Occitana; çaquela a calgut un an d’interpelacions e una cauma de la fam d’un conselhièr regional encargat del dorsièr per que los representants de l’Estat central balhèsse la seguida que mancava a las deliberacions de dos conselhs regionals !
    òsca David, aquela capitada sus l’OPLO es un encoratjamant a amplificar l’accion per que las lengas vivas istoricas de la Republica autras que lo francés sian non solament salvagardadas mas tanben desvelopadas dins la dralha d’una co-oficialitat qu’empechariá pas pus una constitucion pro modificada, pas sonque per autorizar la ratificacion de la carta europèa de la lengas « regionalas » dins los limits estreches de la signatura francesa.
    Plan coralament,

    Joan-Loís Escafit
    ciutadan del mond e d’Euròpa, de nacionalitat occitana e de drech francés

      David Grosclaude a répondu:
      14 juin 2015 à 8 h 37 min

      Mercés per ton comentari e ton sosten. Las causas se ganhan collectivament. Donc una accion coma la que menèri aviá pas cap de valor sens lo sosten de totes los occitanistas e al delà.
      Mercés encara per l’energia qu’avète mesa pendent una setmana. Ara nos cal seguir las causas amb atencion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s