Le devoir d’accueillir/ Lo dever d’arcuélher (comunicat bilingüe)

Publié le

Réfugiés_aux_Jarinds_d'Eole_10-1

Depuis quelques mois, et encore plus depuis quelques semaines, des images terribles ont sensibilisé la population européenne. Des dizaines de milliers de personnes se pressent à nos frontières fuyant la guerre, le dictature et la misère.

Des voix s’élèvent pour nous rappeler notre devoir d’accueillir. Je souhaite modestement mêler la mienne à toutes ces voix.

Devoir d’accueillir bien sûr mais aussi devoir de regarder le monde tel qu’il est. Nous ne pouvons nier la réalité ou tenter de l’effacer comme certains veulent le faire en cherchant des mauvaises solutions pour échapper à notre devoir d’accueillir. Tenter d’opposer les populations européennes qui souffrent de la crise à ces milliers de réfugiés qui arrivent sans rien à nos frontières est criminel.

S’il y a avait une image terrible pour l’avenir ce serait bien celle d’une Europe qui se serait refermée sur elle même, incapable de regarder le monde tel qu’il est, tel que nous l’avons fait. Nous avons notre part de responsabilité face à la situation actuelle. Nous devons en assumer notre part, sans culpabilité mais avec dignité donc en accueillant ceux qui n’ont plus rien.

Lo dever d’arcuélher

Desempuish quauques mes e enqüèra mei desempuish quauques setmanas, imatges òrres qu’an sensibilisat la populacion europèa. Detzenats de milierats de personas que s’arronçan a las nostas termièras entà huéger la guèrra, la dictatura e la misèria. Votz que’s hèn enténer entà’ns brembar lo noste dever de saber arcuélher. Que voi modestament mesclar la mea votz a totas aqueras votz.

Qu’avem lo dever d’arcuélher solide, mes tanben lo dever d’espiar lo monde tau com ei. Non podem pas denegar la realitat o essajar, com ac hèn quauques uns, de cercar faussas solucions qui’ns permeterén d’escapar au noste dever d’arcuélher.

Temptar d’opausar las populacions europèas qui son tocadas per la crisi a aqueths milierats de refugiats qui arriban a las nostas termièras qu’ei criminau.

E i avaosse un imatge tarrible per l’aviéner que seré plan l’imatge d’ua Euròpa qui’s seré embarrada sus se-medisha, dens l’incapacitat d’espiar lo monde tau com ei, tau com l’avem hèit tanben. Qu’avem la nosta part de responsabilitat en la situacion de uei. Que devem assumir la nosta part, shens culpabilitat, mes dab dignitat en arcuélher los qui n’an pas mei arren.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s